La régulation des nuisibles

L'acca comprend hélas sur son terrain quelques indésirables en surnombres.

Depuis les périodes lointaines du paléolithique soit 40 000 ans avant notre ère, nous savons aujourd'hui que les hommes utilisaient déjà des pièges du type "à assommoir", des collets et des fosses. A cette époque le piégeage était un mode de chasse. Depuis, il a toujours perduré. Aujourd'hui, les pièges quoique toujours très simples dans leur principe ont été considérablement améliorés, dans l'objectif d'éviter à l'animal toute souffrance inutile. Tous les pièges autorisés aujourd'hui sont agréés conformément à la loi de 1984 ils ne sont plus "mutilants". 

Le piégeage n'est plus un mode de chasse. Le piégeage est devenu un mode de régulation des espèces dites nuisibles qui ne s'attaquent pas seulement au gibier, mais à toutes les autres espèces, dont certaines, en voie de disparition ou fortement menacées.

 L'objectif des piégeurs est de limiter et contrôler la prolifération des prédateurs dont nous ne souhaitons pas la disparition totale.

Nous oeuvrons pour maintenir une densité adéquate de ceux-ci, compatible avec les possibilités alimentaires du biotope dans lequel ils évoluent, sans danger pour la pérennisation d'autres espèces.

Sur la commune de l'Abergement de varey il devrait y avoir environ 9 renards selon les études menées en France pour une densité acceptable.

Nous régulons chaque année de par une campagne de piégage et de tir. 

La zone de piégage représente une surface d'environ 1/200ème de la commune.

Chaque année environ entre 6 et 15 renards sont prélevés pour préserver le petit gibier dont principalement le lièvre.

Date de dernière mise à jour : 05/07/2021